Organisation de la rencontre annuelle nationale des GE

Le CRGE a été la première structure en France à organiser la rencontre nationale des GE. Elle a lieu chaque année, depuis 2002 et peut prendre des formes différentes selon l’actualité et les attentes des GE (salon, convention, séminaire, anniversaire…)

2017 : Séminaire national des GE

Prise en charge exceptionnelle par Opcalia

Dans le cadre du partenariat national entre le CRGE et OPCALIA, des conditions particulières de prise en charge sont prévues pour les GE adhérents au CRGE et à OPCALIA (sans impact sur le plan de formation).

*Prise en charge de 100% des coûts pédagogiques dès lors que le Groupement d'Employeurs est adhérent OPCALIA au titre des contributions obligatoires.

*Les autres GE peuvent également effectuer une demande auprès de leur OPCA pour envisager une prise en charge selon les modalités habituelles.

Lieu

Monestier (24) – Château des Vigiers

Date

22 et 23 juin 2017

Durée

2 journées de 7h00, soit 14h00 de formation

Coût pédagogique

1000 € nets par stagiaire

Intervenants

Pierre Fadeuilhe, Maître de Conférences en droit privé à l’INP (Institut National Polytechnique) de Toulouse

Jean Huet, Délégué Scic à la CG Scop

Céline Mendes, Responsable juridique et sociale du CRGE

Arnaud Pilloix, Avocat Associé au sein du cabinet Ellipse Avocats, spécialiste du droit du travail 

Témoins

Muriel Jouve du GE Bordeaux Sud

Marie Morcel de Reso France

Elie Prévéral du GE Aequo et Bono

Programme

22 juin 2017 : La SCIC, une forme juridique d’avenir pour les GE ?

De plus en plus de Groupements d’Employeurs s’interrogent sur l’opportunité de se constituer ou de se transformer en société coopérative en général et en société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) en particulier.
Pour certains, la SCIC serait la réponse adéquate, susceptible de résoudre les problèmes de gouvernance et d’image qu’un Groupement d’Employeurs peut véhiculer lorsqu’il est constitué sous forme associative. Fantasme ou réalité ? Formule miracle ou miroir aux alouettes ?
La SCIC peut par ailleurs constituer une structure fédératrice intéressante pour organiser la gestion d’un ensemble d’activités (GEIQ, Service de Remplacement, ETTI, Organisme de Formation, …) initiées par un GE.

L’objet de cette journée de formation sera d’étudier la légalité et l’opportunité de constituer ou transformer un Groupement d’Employeurs sous forme de SCIC, puis d’envisager la SCIC comme structure fédératrice d’un ensemblier d’activités.

1ère partie : Pourquoi et comment constituer un GE sous forme de SCIC ?

  1. Qu’est-ce qu’une SCIC ?
  2. La SCIC, une forme juridique opportune pour les GE ?
  3. Règles associatives VS règles coopératives
  4. Regards croisés (ping-pong verbal !) de GE sur le sujet « GE et coopératives »
  5. Synthèse : Vers une bonne pratique des GE sous forme de SCIC

2ème partie : Organiser - sous forme de SCIC ? - la gestion mutualisée de plusieurs structures de prêt de main d’œuvre

  1. Les raisons de l’existence de plusieurs structures
  2. Les enjeux de la coexistence de plusieurs structures
  3. Les modalités d’une gestion mutualisée d’un ensemble de structures
  4. Le cas de la SCIC comme support d’une structure fédératrice

23 juin 2017 : Dématérialisez vos relations sociales en toute sécurité !

Annoncé depuis 2005, le Bulletin de Paie Electronique (BPE) est aujourd’hui une réalité, et les Groupements d’Employeurs peuvent désormais remettre à leurs salariés un BPE sous certaines conditions.

Entériné par la Loi n°2009-526 du 12 mai 2009, de simplification et de clarification du droit et d'allègement des procédures, et accepté par le Code du Travail, son usage répond à la généralisation des nouvelles technologies dans l’entreprise et à la simplification des processus.

De nouveaux services à destination des entreprises se développent garantissant la conservation de la valeur probante des documents à long terme et permettant aux utilisateurs de conserver le document et de faciliter la démonstration de sa véracité.

Plusieurs d’entre eux vous seront présentés lors de cette journée. Le cadre juridique sera précisé.

Le BPE constitue le socle idéal pour engager au sein de votre GE un projet de refonte des procédures RH ou de création d’un portail RH. Pour digitaliser les relevés d’heures, les contrats de travail, l’affichage obligatoire, voire mettre en œuvre le vote à distance pour vos AG ou les élections des IRP, etc.

Outre les économies évidentes qu’elle génère, une telle démarche affecte positivement l’image de votre GE car elle est valorisante et constitue le signe d’une entreprise socialement responsable.

1ère partie : Les évolutions du cadre légal en matière de relations sociales et des obligations en matière de dématérialisation

  1. Récupérer les contrats de travail signés avant le début de l’activité : plus qu’une nécessité !
  2. Gagner en temps et en efficacité avec des outils RH dématérialisés
  3. BPE et dématérialisation : Loi Travail et maintenant ?

2ème partie : Dématérialisez vos documents et processus RH et booster la confiance de vos salariés

  1. Présentation d'une solution de signature électronique en ligne, simple et certifiée
  2. Présentation d'une solution de coffre-fort numérique RH sécurisée et collaborative
  3. Bonnes pratiques de Reso France : de l’utilisation d’une solution RH globale
  4. Le GE 2.0 : vers le digital recrutement

2016 : Séminaire national des GE 

2015 : Séminaire national des GE 

2014 : Séminaire national des GE 

2013 : Séminaire national des GE 

2012 : Séminaire national des GE 

2011 : Séminaire national des GE 

2010 : 10 ans du CRGE 

2009 : Séminaire national des GE 

2008 : Séminaire national des GE 

2007 : Séminaire national des GE 

2006 : Convention Européenne des GE 

2005 : Rencontre nationale des GE 

2004 : Salon national des GE 

2003 : Salon national des GE 

2002 :Salon national des GE