Actualités

Création d'une rubrique dédiée au COVID-19 pour les GE

Jeudi 2 Avril 2020

Chers adhérents,

Comme vous l’avez certainement remarqué, le CRGE s’est mobilisé dès les premières annonces gouvernementales, en amont du confinement, pour travailler sur la capitalisation et la diffusion d’informations essentielles aux GE dans la situation sanitaire exceptionnelle que nous vivons.

Afin de faciliter votre accès à l’information, nous centralisons toutes les publications envoyées depuis le 19 mars dernier dans une nouvelle rubrique de votre espace Intranet (onglet « Questions / Réponses » : Informations relatives au COVID-19)

http://intranet.crge.com/orki/view/87/informations-relatives-au-covid-19.html

Nous continuerons bien entendu de vous envoyer automatiquement toute nouvelle publication de notre part en plus de la référencer dans cette rubrique.

Développer une approche numérique sobre dans un GE ?

Mardi 26 Novembre 2019

A contresens de la tendance du tout numérique sans restriction, le concept de sobriété numérique apporte une approche différente qu’il est intéressant d’appréhender lors d’une démarche de transformation numérique. Lancé il y a un peu plus de 10 ans par l’association Green IT, l’expression sobriété numérique désigne « la démarche qui consiste à concevoir des services numériques plus sobres et à modérer ses usages numériques quotidiens ». Cette tendance révèle aujourd’hui son intérêt face à l’impact environnemental croissant des usages numériques.

Face à ce phénomène, les pouvoirs publics vont certainement changer leur façon de développer et d’encourager les infrastructures et usages numériques qui sont aujourd’hui à contre-courant des différents engagements de la COP 21.

Les émissions de CO2 attribuables au numérique qui étaient de 2.5% en 2013 passeraient à 4% en 2020 avant d'atteindre 8% en 2025, atteignant le même impact que celui des véhicules légers (voiture, moto, etc.) dans le monde.

Cela concerne autant le poids des données numériques et la consommation énergétique nécessaire à leur traitement, que la production de terminaux (smartphones, ordinateurs), capables de les traiter.

Alors pourquoi développer une approche numérique sobre dans un Groupement d’Employeurs ?

Les Groupements d’Employeurs sont de plus en plus nombreux à s’engager dans une démarche numérique à différents niveaux de maturité et pour les différents pans de leur activité. Les applications sont nombreuses, de l’intégration de la dématérialisation dans la relation sociale au développement d’un outils métiers, il existe maintes opportunités permettant de fluidifier la gestion de l’activité.

Une approche numérique sobre, si elle peut paraitre contraignante présente en réalité plusieurs opportunités qu’il convient de prendre en compte.

Tout d’abord parce que c’est rentable ! L’impact environnemental lié à la production d’ordinateurs et de smartphones est évidemment connecté au renouvellement des parcs informatiques. Un ajustement des contrats de maintenance, l’amélioration de certains composants par leur renouvellement et un suivi régulier du parc informatique peut considérablement faire augmenter la durée de vie des ordinateurs.

Idem, la question des téléphones uniques pro/persos peut être prise en compte à condition bien entendu d’encadre les usages et de gérer la déconnexion des salariés. Un avantage qui peut donc également, s’il est bien étudié, apporter un impact bénéfique sur la fidélisation des salariés.

Ensuite car cela peut vous permettre d’optimiser votre gestion. La mise en place d’un système de stockage partagé (Drive, Cloud) permet de réduire significativement le partage de documents par mail qui, en plus d’avoir un impact environnemental plus important, est chronophage à traiter et capitaliser pour les utilisateurs et peut mener à une surcharge d’information.

De plus, un système de partage de documents bien suivi et organisé permet de supprimer régulièrement les documents obsolètes et de gagner en efficacité quant à l’accès aux ressources pour tous les usagers ; facilitant au passage la transmission et la sauvegarde du savoir, au-delà des départs et arrivée de salariés dans les structures.

Enfin, cela peut vous aider dans la sollicitation des financeurs publics. En effet, les collectivités qui soutiennent des projets numériques vont vraisemblablement intégrer ce concept et y être plus sensibles. Si ce paramètre est loin d’être obligatoire, l’anticiper, c’est se positionner de façon optimale dans les futures politiques publiques d’aides au numérique et s’en faciliter l’accès pour le financement par exemple d’une ingénierie de transformation numérique ou de développement d’un outil métier(s).

Pour aller plus loin autour des enjeux de sobriété numérique, vous pouvez consulter le rapport d’octobre 2018 réalisé pour le Think Tank The Shift Project

 

La Faabrick Cherdet - Interview d'Alain Barcat, Président du CRGE

Lundi 27 Mai 2019

La Faabrick Cherdet est un cabinet de consultants spécialisés dans les formes alternatives d’activité (FAA) dont les Groupements d'Employeurs font partie. Ils ont rencontré, fin 2018, le Président du CRGE et ont récemment retranscrit cet entretien sur leur site web.

Lire l'interview

L'adoubement des Groupements d'Employeurs

Mardi 19 Février 2019

Article de Pierre Fadeuilhe dans le numéro 593 de Juris associations relatif à la signature de l'accord collectif des salariés de Groupements d'Employeurs de Nouvelle-Aquitaine

Lien vers l'article